.::. Tamtaminfo

Les pays de l’Alliance des États du Sahel, (l’AES), sont en guerre asymétrique contre les forces du mal soutenues par certaines puissances mondiales. 

Les pays de l’Alliance des États du Sahel, (l’AES), sont en guerre asymétrique contre les forces du mal soutenues par certaines puissances mondiales. 

Certaines puissances mondiales néo-colonisatrices ne supportent plus notre esprit patriotique, notre combat souverainiste. 

Elles sont prêtes à utiliser tous les moyens nécessaires pour nous empêcher à atteindre notre souveraineté monétaire, économique  et avoir des emprises sur nos matières premières.  

Il faudrait s’attendre à ce que nos propres frères, alliés, voisins, acteurs politiques et acteurs de la  société civile, etc ,  soient utilisés par ces grandes puissances mondiales pour chercher à atteindre leur objectif, celui de maintenir nos pays toujours dans la dépendance économique malgré nos richesses naturelles. 

Plus nos pays sont dépendants d’eux, plus ils pourraient contnuer à piller  nos richesses et nous imposer des dirigeants politiques à leur solde. 

La démocratie serait une démocratie de façade, une démocratie tropicalisée. 

À nous de changer de stratégie,  de stratagèmes , pour gagner ce combat noble de souveraineté, monétaire, économique, de bonne gouvernance démocratique et économique. 

Il faudrait tout d’abord chercher à rassembler tous les fils du pays autour de la lutte pour la souveraineté nationale. 

Ceux qui résistent , qui combattent la lutte avec la complexité des ennemis extérieurs, doivent être bien identifiés et neutralisés. 

Puis engager une grande offensive diplomatique pour tisser des bons relations diplomatiques avec tous les pays voisins sans exception, c’est la seule stratégie efficace de couper l’herbe aux pieds des forces du mal, les pyromanes extérieurs. 

Notre présence diplomatiques dans les pays voisins, à travers des diplomates chevronnés, permettra de bien défendre nos intérêts, de bien nous informer, de maintenir nos relations séculaires, de bon voisinage et de fraternité légendaire africaine. 

Evitons de disperser notre énergie en ouvrant plusieurs fronts, soyons vigilants, constructifs, stratèges, sereins  et rusés dans nos approches avec les pays voisins et autres . 

Les hostilités inutiles sont contreproductives, elles font les jeux de pyromanes  extérieurs. 

Les pays voisins ne doivent pas être nos ennemis , évitons tout malentendu 

malencontreux avec les pays voisins, utilisons toujours la voie diplomatique pour dissuader les pays voisins qui sont utilisés par certaines puissances néo-colonisatrices, pour nous nuire. 

Notre cher pays  le Niger,  par le passé, avait utilisé la voie diplomatique pour dissuader, les pays africains voisins que les néo-colonialistes avaient tenté de nous opposer .

Impossible n’est pas nigérien, mettons en contribution nos diplomates , nos  géopoliticiens et stratégiciens de talents . 

C’est le Niger qui gagne ! 

administrator

Related Articles