.::. Tamtaminfo

 »Levons les sanctions imposées au Mali, au Niger et au B/Faso pour favoriser l’unité » crie Gowon, le père fondateur survivant de la CEDEAO

 »Levons les sanctions imposées au Mali, au Niger et au B/Faso pour favoriser l’unité » crie Gowon, le père fondateur survivant de la CEDEAO

L’ancien chef d’État nigérian, le général Yakubu Jack Gowon, a appelé, ce mercredi 21 Février 2024, les dirigeants ouest-africains à mettre de côté leurs divergences et à se réunir pour la paix, la stabilité et la prospérité de la sous-région.
Gowon, l’un des pères fondateurs survivants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a lancé cet appel dans une lettre ouverte à tous les chefs d’État et de gouvernement des États membres de la CEDEAO.
Il s’est dit préoccupé par les récentes déclarations du Burkina Faso, du Mali et du Niger concernant leur intention de quitter la CEDEAO.

Gowon a déclaré que l’éclatement de la communauté aurait des conséquences considérables pour les citoyens ordinaires qui ont été les principaux bénéficiaires de l’intégration régionale.

Il a exhorté les dirigeants du Burkina Faso, du Mali et du Niger à retirer leur avis de quitter la CEDEAO et à participer à un sommet pour discuter de l’avenir de la communauté.

Gowon a également appelé à la levée de toutes les sanctions imposées au Burkina Faso, à la Guinée, au Mali et au Niger.
Il a déclaré que la CEDEAO est plus qu’une coalition d’États ; c’est une communauté établie pour le bien du peuple, basée sur une histoire, une culture et une tradition partagées.

L’appel de Gowon intervient dans un contexte de tensions croissantes en Afrique de l’Ouest, alors que plusieurs pays sont confrontés à l’instabilité politique et à l’insécurité.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *