Home ACTUALITE Nous tous qui sommes ici, sommes des soldats de la protection des végétaux, déclare la première dame Dr Lalla Malika Issoufou…

Nous tous qui sommes ici, sommes des soldats de la protection des végétaux, déclare la première dame Dr Lalla Malika Issoufou…

La fondation Tattali Iyali de la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, ne baisse guère le bras quand il s’agit desoutenir et accompagner le  Programme de Renaissance du Niger initié par le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou. Aussi, dans la droite ligne de cette vision, la Fondation Tattali Iyali s’investit dans des actions qui participent à faire de Niamey une ville moderne il fait bon vivre.

C’est dans cette optique qu’elle a entrepris une vaste opération dénommée ‘’ Niamey verte et propre’’, dont le lancement officiel s’est déroulé, ce lundi matin, à l’esplanade de la Grande mosquée de Niamey où près de 500 arbres fruitières ont été plantées.

En procédant au lancement officiel de cette opération, la Première Dame, Dr. Lalla Malika Issoufou, a salué de vive voix l’ensemble des partenaires ayant apporté leur précieusecontribution à la réalisation de cette initiative.

La Première Dame a en effet rappelé une anecdote qui doit être une source d’inspiration pour tous nos concitoyens : « dans un village en Inde, une initiative écologique originale est mise en place.

En effet, la naissance d’une fille est l’occasion de planter 111 arbres. Le symbole est très fort, ici il s’agit de lier la vie à la plantation d’arbres. Car l’arbre contribue à améliorer le cadre de toute communauté humaine, mais aussi les conditions économique de celle-ci par la création d’emploi etl’accroissement de revenu de la population rappelle la première Dame.

Elle a en effet, dit : grâce aux arbres les animaux peuvent avoir du fourrage, grâce aux arbres il est facile d’absorber les gaz à effet desserre grâce aux arbres notre milieu, milieu dans lequel nous vivons, dans lequel nos familles vivent est bien oxygéné, grâce aux arbres les points d’eaux, le sol sont mieux protégés… on peut multiplier lesexemples de vertus de l’arbre à l’infinis « en un mot, les arbres sont aussi la vie », déclare la première Dame.

Cette opération initiée par la fondation Tattali Iyali est une action novatrice en matière de sauvegarde de l’environnement dans un pays comme le nôtre placé sous la menace de la désertification et des effets du changement climatique.

Cette action voudrait tout simplement dire que chacun de nous, à une responsabilité personnelle dans la réalisation au nom de l’environnement. C’est pourquoi la Première Dame a invité la population à une adhésion massive à ce projet. 

« Si chacun joue sa partition dans le sens de protéger l’environnement, des progrès importants seraient réalisés. Nous sommes tous des soldats de la protection de l’environnement. Et l’une despremières contributions que nous apportons, c’est la plantation d’arbres et leur suivi permanant afin de mieux valoriser la résilience des populations face au changement climatique dans notre pays »,clare la Première Dame, Dr. Lalla Malika.      

Pour sa part, le ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, M. Almoustapha Garba, a annoncé que ce geste de la fondation Tattali Iyali constitue une précieuse contribution à la réalisation des objectifs fixés par son département ministériel au titre de la campagne de reboisement 2018.  

«En choisissant de reverdir par des plantations d’alignement d’arbres, six grandes artères de la ville de Niamey ainsi que ce lieu symbolique d’importance spirituelle majeure, qu’est l’esplanade de la grande mosquée de Niamey, il me semble que vous avez décidé de transmettre un message éducatif important à l’ensemble de nos concitoyens quant à leurs responsabilité dans la promotion d’un meilleur cadre de vie et d’une meilleure salubrité de nos cités », a-t-il souligné.

Joignant sa voix à celle des autres intervenants, le Gouverneur de la région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, s’est réjoui de constater qu’une fois de plus, la fondation Tattali Iyali vient apporter sa contribution en faveur de la capitale Niamey pour en faire une ville coquette.

« Après l’opération ‘’Tasse-Tasse’’ lancée à l’occasion de la journée de laconcorde nationale, nous voila avec d’autres réalisations concrètes au grand bonheur de tous les Nigériens. Car la grande mosquée de Niamey sera bientôt un lieu d’attraction et d’éducation environnementale pour nos jeunes scolaires qui découvriront diversité de notre flore et de notre végétation » précise le Gouverneur de la région de Niamey.    

Expliquant toute la technicité de cette opération de plantation d’arbres, dans un endroit damé de latérite, le Directeur Général de l’Environnement, le Colonel Omar Allou Hima, a souligné le caractère innovant de cette opération. Il a rappelé qu’en 1976, sur instruction du feu Général Seyni Kountché, le site de la grande mosquée a fait l’objet de plantation de près de 1000 arbres.

« Malheureusement, 42 ans après, lorsque nous avons fait l’inventaire, il ne reste plus que 6 plantes », a-t-il déploré. Pour relever le défi, notamment permettre aux arbres de se développer convenablement, un système innovant a été mis en place.        

Notons que toutes les espèces mises en terre sont des espèces locales menacées de disparition. Cette action hautement symbolique qui va certainement transformer l’esplanade de la Grande mosquée en particulier, et la ville de Niamey en général, n’est qu’une étape dans une série d’actions d’un vaste programme de reverdissement, d’embellissement et de salubrité initiées par la fondation Tattali Iyali.        

[author ]I.S.A (Tamtaminfo News)[/author] 

 

3 Comments

  1. plantons des arbres mais aussi entretenons les car sans entretient l’arbre perira un jour
    nous somme dans un pays sahelien ou la priorite doit etre donner a la protection de notre enviromment
    notre survie est conditionner par un bon environnement
    Please dear brothers and sisters make your first priority
    no environment no life, a clean environment is the key for a better life
    the air we breath, the water we drink are been provide base on our environment

  2. Du n’importe quoi ?
    Si Malika veut sauver les arbres, elle n’a qu’à demander a son mari de ramener le prix de 12 kg de gaz à 1500 FCA au lieu de continuer a jetter le gaz dans l’air a la soraz..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Abdoul Aziz Kountché, fabricant de drones au Niger« Il n’est pas nécessaire d’aller ailleurs pour réaliser ses rêves »

Abdoul Aziz Kountché est un jeune nigérien de 37 ans qui a fait la prouesse de fabriquer d…