Home ACTUALITE Plus jamais ça au Niger…
ACTUALITE - Politique - 24 février 2021

Plus jamais ça au Niger…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Après la proclamation officielle des résultats du second tour des élections présidentielles par la ceni, donnant le président bazoum Mohamed comme le nouveau président élu, devant son challenger mahamane ousmane, une horde de vandales s’est déchaînée semant le désordre dans certains quartiers de la ville de Niamey.

En effet, des jeunes enfants, appuyés par des badauds sans scrupules tentent de semer le chaos et le désordre. Ils veulent instaurer la chienlit par la terreur et la désolation.
Ainsi, en dehors des édifices publics endommagés, des biens privés ont été brûlés et saccagés.

Pêle-mêle on dénombre plus de 300 arrestations et les dégâts enregistrés entre hier et aujourd’hui sont incalculables.

Comment en est on arrivé à cette extrémité dans notre pays ? Comment un peuple si fier de sa stabilité et de sa cohésion sociale est descendu si bas pour commettre l’irréparable ?

A vrai dire, les discours haineux et xénophobes de certains leaders politiques ont attisé le feu et donner ainsi l’occasion à une jeunesse désœuvrée de sortir pour simplement casser.

Oui casser et détruire oubliant que ce sont des investissements de toute une vie qui sont entrain de partir en fumée.

Sans être exhaustif, les vandales de Niamey ont saccagé la direction de campagne du mnsd nassara, plusieurs boutiques, des véhicules particuliers, des maisons privées, n’en parlons même pas des dégâts inestimables causés aux infrastructures routières et autres investissements publics et privés.

Cette façon de faire est intolérable et inacceptable dans un état de droit. Cette façon d’exprimer le rejet des résultats d’une élection unanimement saluée par la communauté internationale et nationale n’a pas sa raison d’être au Niger.

Elle est condamnable et à tam-tam info, nous condamnons fermement cette façon moyenâgeuse de faire la politique.
Dans une élection il y a toujours un gagnant et un perdant. Et seule la justice est habilitée a tranché des contentieux électoraux. Vouloir se faire justice soi même, détruire et saccager ne riment point avec la démocratie.

Il faut que les uns et les autres se ressaisissent pendant qu’il est encore temps. Le Niger notre bien commun doit être sauvé et tout prix.

Par Ibrahim Aghali (Contribution Web)

15 Comments

  1. A ma personne je condamne la destruction du bien public mais je trouve de l incohérence dans votre récit en accusant formellement le camp adverse . on remarque que les tensions post électorale ternissent une transition que le président vante comme historique . tant que on respecte pas la volonté du peuple le Niger ne trouvera pas la démocratie . ce qui me désole c est cette méthode du Corée du nord de couper l internet au peuple quelle est la différence entre celui a qui a cassé et celui qui est derrière de couper l internet

  2. Ce que vous écrivez est valable dans tous les pays africains. Les élections sont mal organisées avec des fraudes pour le parti au pouvoir. Les arbitres des élections sont corrompus ou du moins à la solde du président sortant. Que reste il donc alors à cette population qui n’a plus confiance aux institutions du pays? Quand la ceni est partial, quand le conseil constitutionnel dit tout sauf le droit, il ne reste que la violence pour manifester le mécontentement général. Quand les institutions sont fortes et impartiales dans un pays, tous les candidats et leurs militants acceptent les résultats sortis des urnes sans violence. Mieux, ils empruntent la voie légale pour des recours en justice. Malheureusement, d’Abidjan à Lomé en passant par Conakry , Lomé, Cotonou etc…c’est le même schéma pour confisquer .le pouvoir. Les observateurs internationaux sont souvent aussi corrompus. Quant aux grandes puissances ( la France pour les états francophones), peu importe la réalité des élections, l’essentiel est de placer des pantins à la tête des états africains pour préserver leurs intérêts.

  3. Vous voilà bien démasqués les ethnocentrites et regionnalistes. De grâce laissez nous en paix. Quelle démocratie vous donne le droit de saccager les biens d’autrui, de piller ou brûler ce que vous ne pouvez pas emporter chez vous. Les leaders politiques qui n’ont de soutien que dans leurs propres familles, qui n’ont rien fait pour ce peuple à qui ils demandent de sortir manifester, paieront le prix devant l’histoire. Ces manifestations vous les avez depuis programmé. Vous cherchez seulement une excuse pour sortir et piller les gens.

    1. C’est tout simplement un hold-up électoral et non une victoire.
      Il ne s’agit aucunement d’une victoire avec des taux de participation à 103% à Tahoua ! On marche sur la tête.
      C’est vraiment lamentable !!!

    2. Bonjour Eli,
      Ah donc c’est vous qui avez concocté les chiffres. La CENI elle même a dénoncé les fraudes dans une circulaire sans nommer le PNDS donc il est normalement de son devoir de ne pas recevoir tout résultat entaché d’irrégularités. Il a juste à appliquer la loi. Pour moi, il ne faut pas chercher de bouc émissaire la CENI est complice et responsable de ce Chaos. Si on était dans un état de droit depuis 2011 le peuple allait s’incliner si les résultats reflètent leurs choix car aucun citoyen n’a aucun intérêt de détruire les biens publics mais comme il n’y’a pas de justice ou d’équité pour tous et d’ailleurs un candidat à défier le peuple publiquement alors qu’il est en campagne électorale de sevir le peuple qui peut le voter mais ça ça passe sous votre silence complice.
      Le peuple réclame juste le respect de son choix, de son vrai choix. Vous l’avez compris le vote n’est pas un calcul arithmétique mais c’est une question de celui qui respecte le peuple et qui fera leur travail pour l’avenir du Niger en tant que Nation.

    3. Bazoum a bel et bien été battu. De toutes les façons avant la renaissance toutes les élections s’étaient convenablement déroulées. La renaissance a perverti toutes les institutions qui ne sont là que pour perpétuer sa domination. Soyons lucides la cc doit faire son analyse de conscience et déclarer ce qui est vrai dans l’intérêt supérieur du pays

  4. bonjour,
    ceux qui manifestent savent que la cour constitutionnelle ne fera pas le travail, mais son travail.
    comme d’habitude c’est une caisse d’enregistrement.
    Elle balancera la formule habituelles à savoir « LES IRREGULARITES CONSTATEES NE SONT PAS DE NATURE A METTRE EN CAUSE LE RESULTAT »

    Et puis pourquoi deux régions du Niger sont victimes qu’on ternissent leurs images : les gens de TAHOUA et AGADEZ n’ont pas besoin de ça. Tout le vol est organisé dans ces deux régions qui dépassent en nombre de votants et en qualité de vote les régions sud Tillaberi, Niamey, Maradi, Dosso, Zinder, Diffa
    Ce sont des voleurs qui se sont installés parmi eux, mes ces deux régions regorgent d’hommes braves te dignes

  5. En réalité toutes ses contestations violentes a niamey ont pour cause juste une considération Ethocentrique.
    La tricherie dans les élections en africaine est monnaie courante.

    1. Expliquez ce que vous voulez dire par CONSIDERATION ETHNOCENTRIQUE? Où voulez-vous en venir?
      Quel rapport avec le peuple réclamant simplement de la transparence et le respect des suffrages?
      Je ne suis pas certain que tous les scrutins en Afrique se soient déroulés comme tel.
      L’histoire nous a montré comment les régimes arrivés en force s’étaient essoufflés et affaissés avec le temps. En 2020 avec IBK… Il y a donc un juge qui s’appelle le temps, qui apprend à remettre chacun à sa place!
      Le temps nous le dira par conséquent.

    2. Bonjour,
      De grâce, si vous ne comprenez pas ce que vous écrivez ou si vous le faites pour semer la confusion ou par ce que vous êtes payé pour ça alors faites attention. La lutte citoyenne est noble et c’est juste le respect des urnes que le peuple réclame. Depuis l’avènement de la démocratie au Niger, c’est avec PNDS que tous les complots sont opérés et c’est avec eux que toutes les élections sont contestées et dans les zones de Tahoua et Agadez durant les 2 mandats 2016 et 2021.
      Le peuple réclame que tous les PV irréguliers soient annulés comme le prévoit la loi et que le vote reflète le choix du peuple, c’est tout.

  6. Bonjour,

    Le journalisme ce n’est pas venir raconter sa vie ou prendre position à en croire à votre sois disant contribution.
    Si ce que vous avez écrit reflète la réalité c’est que vous même journaliste devrait pouvoir répondre de vos insultes à l’égard du peuple qui réclame le respect de leur suffrage.

    Personnellement, je ne suis pas pour les casses ou même pour les manifestations mais tout cela est la résultante du non respect du choix du peuple et de toutes les irrégularités observées dans les zones de Tahoua et d’agadez.
    Voyez-vous seul un idiot ne peut ne pas voir la manipulation des chiffres et quand on sait que plusieurs PVs de communes de Tahoua n’ont pas été cosignés. Et la loi électorale est claire là-dessus que ces types de PVs sont irrecevables.

    De grâce quand on est journaliste on doit être juste et transparent mais SVP ne triturer pas l’information car ces manifestations ont pour causes ce que j’ai dis ci-haut.

  7. Au Niger, aucune élection n’a été aussi contestable. Ces agissements sont les conséquences directes du manque de transparence, des fraudes massives et de la spirale d’irrégularités ayant marqué ce 2è tour dont seul le régime actuel reste le principal responsable, le véritable pyromane. C’est donc normal que ça pète!
    N’ont-ils pas réfléchi avant de causer leurs actes?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’HEURE EST A L’UNION SACREE DERRIERE LE MENA NATIONAL ET SES RESPONSABLES

Certes, les deux défaites du Mena national pourraient soulever un tollé et c’est légitime …