Home ACTUALITE Pose de la première pierre du mémorial des martyrs a Niamey : «Il faut que tous les Nigériens aient conscience que nous appartenons a la même communauté de destin ; nous appartenons a la Nation Nigérienne, une et indivisible», déclare le chef de l’Etat

Pose de la première pierre du mémorial des martyrs a Niamey : «Il faut que tous les Nigériens aient conscience que nous appartenons a la même communauté de destin ; nous appartenons a la Nation Nigérienne, une et indivisible», déclare le chef de l’Etat

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, SE. Issoufou Mahamadou, a procédé, hier matin à Niamey, à la pose de la 1ère pierre pour la construction du Mémorial des martyrs. La réalisation de ce monument dédié aux Forces de Défense et de Sécurité tombées sur le champ d’honneur, prendra six (6) mois et occupera une superficie de 1,5 ha à la Place du Petit Marché. La Cérémonie officielle s’est déroulée en présence des membres du Gouvernement et des députés nationaux, des autorités régionales, ainsi que des responsables des FDS. Les familles et les compagnons d’armes des soldats morts au combat étaient aussi présents.

Après la pose de la 1ère pierre, le Chef Suprême des Armées, SE. Issoufou a félicité et encouragé les soldats qui conduisent une guerre sans merci contre le terrorisme et le crime organisé «avec beaucoup de professionnalisme» et dans laquelle le pays perd «des êtres chers qui font le sacrifice de leurs vies pour notre société». «La Nation nigérienne toute entière va leur rendre hommage. La Nation nigérienne toute entière doit leur témoigner son éternelle reconnaissance», a-t-il indiqué.

Le Chef de l’Etat a affirmé que c’est au nom de «la Nation» que le Gouvernement, pour perpétuer le souvenir des soldats tombés avec honneur, a décidé de construire un mémorial des martyrs en leur mémoire. Cette action du Gouvernement, rappelle-t-il, rentre dans un cadre plus vaste d’instauration d’une politique de mémoire qui vise à promouvoir le civisme, le patriotisme et la citoyenneté. Il a ajouté que c’est dans cette même optique que le Gouvernement a aussi mis en place le Waqf qui est une donation perpétuelle en faveur des ayants-droit de nos martyrs tombés sur le champ d’honneur.

C’est aussi dans le cadre de cette politique de mémoire poursuit le Chef de l’Etat que plusieurs infrastructures réalisées dans le cadre du programme de renaissance ont été baptisées des noms des digne fils du Niger tels que Diori Hamani, Général Seyni Kountché et Djibo Bakary pour le pont de Farié qui sera inauguré bientôt. Il précise en outre que cette politique de mémoire sera poursuivie afin de renforcer l’unité des Nigériens autour des objectifs de la Nation et du peuple nigérien qui sortira grandi de l’épreuve que lui imposent les terroristes et le crime organisé. «Il faut que tous les Nigériens aient conscience que nous appartenons à la même communauté de destin. Nous appartenons à la Nation nigérienne, une et indivisible», a insisté le Président de la République qui a réaffirmé son soutien aux soldats nigériens.

Plusieurs interventions axées sur la reconnaissance de la Nation envers les soldats

Entre les animations culturelles et la projection d’une vidéo sur le mémorial des martyrs qui sera construit par l’architecte David Adjaye, le ministre de la Défense Nationale et le président de la Délégation Spéciale de Niamey sont intervenus pour souligner le rôle que joue les Forces de Défense et de Sécurité dans la sauvegarde de l’intégrité territoriale du pays et l’esthétique qu’apportera le mémorial des martyrs à «Niamey Nyala».

Dans son discours, le ministre de la Défense Nationale, a expliqué qu’en ces temps tumultueux de guerre contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière organisée, les Forces de Défense et de Sécurité ont défendu avec courage et dignité chaque portion de notre territoire. M. IssoufouKatambé a ajouté que grâce à la détermination et à la bravoure de ses fils en armes, le Niger reste debout et «il le restera encore longtemps pour la sauvegarde de notre souveraineté territoriale, de nos institutions démocratiques républicaines et pour la sécurisation de nos citoyens ainsi que la protection de leurs biens». Pour cela, dit-il, notre pays «continuera à mener sa lutte implacable contre les terroristes, la criminalité transfrontalière et le banditisme».

Pour M. Issoufou Katambé cette cérémonie de pose de la 1ère pierre du mémorial des martyrs est la preuve de cet engagement devant l’histoire. En effet, a-t-il rappelé, c’est au nom de ce devoir de mémoire et pour nous rappeler constamment la dette à l’égard de nos morts que le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, SEM Issoufou Mahamadou, a pris l’engagement dès 2018, d’ériger un mémorial à leurs noms. «Un tel monument, érigé au point central de notre capitale Niamey, marquera à jamais notre reconnaissance pour nos compatriotes disparus sur le champ de bataille. Il sera le témoignage éternel du sacrifice qu’ils ont consenti pour la Nation. Mieux que cela, nous érigérons des monuments dédiés à nos martyrs partout où cela s’avèrera nécessaire», a-t-il promis.

Pour sa part, le président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey, a souligné que sans les Forces de Défense et de Sécurité, leur engagement, leur action, leur combat et leur sacrifice «nous ne serions pas en mesure de vivre ici dans un pays en paix». Les FDS ont fait la guerre pour garantir cette paix qui est si précieuse et si fragile et ils ne sont pas morts en vain, a-t-il dit. «Les valeurs pour lesquels ils ont combattu qui sont la paix, la liberté et l’honneur, ces valeurs ont triomphé. Nous devons garder en mémoire ces sacrifices consentis pour ces victoires et honorer les auteurs», a-t-il indiqué. Le président de la Délégation Spéciale a d’ailleurs animé un point de presse au cours duquel, l’architecte chargé de la construction du Mémorial et lui sont revenus sur les contours de ce projet.

Par Souleymane Yahaya (ONEP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

La Résidence du Niger à New York sise à White plains, 33 Colonial Road n’est pas propriété du Niger ou du Président.

C‘est le 25 Août 2015 que le contrat de bail de la résidence du Niger à New York, a été si…