Home ACTUALITE Pour faire face à la récession économique mondiale avec efficacité , l’Afrique doit rester unie, debout ou périr…
ACTUALITE - Economie - 9 mai 2020

Pour faire face à la récession économique mondiale avec efficacité , l’Afrique doit rester unie, debout ou périr…

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le livre du Dr Kwame N’krumah, « l’Afrique doit s’unir « , chantre de l’Unité Africaine et d’orientation pour le développement économique et social, harmonieux , doit être d’actualité sur tout le continent africain, compte tenu de ce qui se dessine à l’horizon contre l’Afrique .

En effet, ils ont essayé de jeter le discrédit et le péril sur le continent africain à l’occasion de l’avènement de leur COVID19, prétextant que le continent africain est le plus démuni et ne pourra pas faire face à leur COVID19. Ils ont prévu une grande catastrophe sur l’Afrique.

Leurs justifications :  les infrastructures sanitaires africaines sont sous- équipées, dépourvues des moyens matériels et humains nécessaires.

Mais Dieu le plus puissant a décidé autrement, malgré leur super puissance, leurs énormes moyens, ils sont les plus frappés par le conoravirus dit COVID19. Tous étaient frappés lourdement sans distinction. Les plus nantis parmi eux sont le plus touchés.

L’ Afrique a répondu dignement, débout et a repoussé le fameux COVID19, grâce à un de leur, natif d’Afrique, imbu des valeurs socio-culturelles africaines, plein d’humanisme, j’ai nommé, le Professeur Didier Raoult d’une part  et d’autre part à la pharmacopée traditionnelle africaine, au COVIDORGANICS de Madagascar.

Ce qui fait dire au Président des États-Unis d’Amérique, de la plus grande puissance mondiale, que l’Afrique a mieux géré la pandémie COVID19 malgré les moyens limités et les prédictions des malheurs de certains spécialistes occidentaux.

L’ Afrique a fait recours dans certaines circonstances à la médecine traditionnelle africaine qui sauve des vies, qui donne des résultats concrets .

L’Afrique est le continent sur qui le monde doit compter, c’est le continent de l’avenir, la jeunesse panafricaniste africaine se devrait de prendre collectivement conscience.

Le continent africain, est très dépendant des échanges internationaux, son économie est extravertie, ses ressources essentiellement composées des matières premières ne sont pas achetées par les pays du Nord à des prix justes et équitables. D’où les difficultés qui empêchent le continent de se développer.  Les pays africains doivent s’investir pour changer la situation.

Au lieu des annulations massive des dettes publiques africaines, en vue de permettre de faire face à la récession économique mondiale du fait de leurs COVID19, ils trouvent une occasion de diviser pour mieux régner, en effet, les instruments de leur politique économique et financière , la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International, se mettent en œuvre, ils sélectionnent les pays africains en fonction de certains intérêts, pour octroyer des prêts bien ciblés remboursables sur une période de six ans à des taux exhorbitants, ce qui rent les prêts suspects et contreproductifs.
Ils organisent ainsi une grande publicité autour pour insinuer qu’ils sont en train d’aider financièrement les pays africains à faire face à la récession économique mondiale du fait du COVID19.

Des pays comme le Ghana, le Nigeria , l’Afrique du Sud, le Ruwanda, sont des pays qui ont prouvé qu’ils peuvent s’en passer des prêts des institutions de Bretton-Woods, d’ailleurs les trois autres risqueraient de quitter le système de Bretton-Woods , comme l’a fait le Ghana , pays de Kwame N’krumah.

En réalité la stratégie adoptée, consisterait à profiter de la panique créée à l’occasion de la pandémie COVID19 pour endetter encore les pays africains les plus nantis afin de pouvoir financer la reconstruction des pays les plus développés qui sont dévastés par la crise. C’est le cas de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, l’ Italie , etc

Au départ, la République Fédérale du Nigéria a opté de faire recours à ses opérateurs économiques privés pour faire face aux charges publiques liées aux conséquences de COVID19. Cependant le FMI a réussi a lui accordé un prêt de 3,4 milliards de dollars, remboursables sur une période de 6 ans .

La République Populaire Algérienne a bien compris le piège de la dette, qui est très liée, elle a préféré faire recours aux prêts des opérateurs économiques privés algériens pour faire face à la situation socio-économique.

Les dettes publiques représentent à nos jours un grand fardeau qui empêchent les pays africains de se développer et d’être libres de leurs mouvements, de leurs pensées, dans le concert des Nations du monde.

Quelle alternative pour l’Afrique en vue de faire face aux conséquences néfastes de la récession économique importée des pays du Nord ?

Les pays africains se devraient de se ressourcer, de bien revisiter le livre du Dr Kwame N’krumah, « l’Afrique doit s’unir ou périr « .

Le continent africain recèle toutes les richesses mondiales, il appartiendrait aux pays africains de s’organiser, de mutualiser leurs efforts pour faire face à la crise.

L ‘Occident est actuellement très sinistré par la récession économique mondiale , il fait semblant de se porter bien et d’être disposé à aider l’Afrique, c’est le contraire qui risquerait d’arriver à travers les dettes publiques dont les remboursements par débits automatiques , sont bien programmés au niveau des banques centrales africaines.
Les pays africains ont intérêt à faire jouer la solidarité interafricaine.

Les pays africains producteurs de pétrole, producteurs des produits alimentaires, producteurs des produits de première nécessité, ect, au lieu d’exporter en grande quantité ailleurs, ils pourraient aider les pays africains les plus démunis à se procurer ceux dont ils ont besoin pour survivre.

Les pays africains se devraient d’accélérer les mises en œuvre des institutions financières continentales telles que, la Banque Africaine d’Investissement , le Fonds Monétaire Africain, la Banque Centrale Africaine d’émission de la Monnaie Unique Africaine pour affronter les défis en vue de l’avènement d’un nouvel ordre économique mondial plus juste et équitable.

Les pays africains doivent mutualiser leurs efforts, rester unis, debouts et forts ou périr. C’est la seule alternative pour sortir du gouffre et permettre ainsi à l’ Afrique de gagner et de progresser.

Par Isssoufou BOUBACAR KADO MAGAGI. (Contribution Web)

2 Comments

  1. Grand frère! Grand frère! Malgré tout le sens de respect que je vous dois à travers ma très haute considération au Regretté Abdoulaye Kado; vous savez bien que cette fois-ci, votre Contribution exige de préalable, donc elle est venu sans avoir préparé l’avant-garde.

    SI L’AFRIQUE EST MAL PARTIE; CE N’EST PAS PAR LA FAUTE DES OCCIDENTAUX, MAIS DES AFRICAINS EUX-MÊMES QUI IGNORENT QUI ILS SONT, D’OÙ SONT-ILS VENUS, DANS QUEL MILIEU ILS SE TROUVENT ET VERS QUELLE DESTINATION SE DOIVENT-ILS D’AVANCER. N’EST-CE PAS DES AFRICAINS QUI AU DÉPART DE L’ÉMANCIPATION HUMAINE, ONT ENGAGÉ ET ENTRETENU L’ESCLAVAGISME JUSQU’À VOIR DÉVELOPPER LA TRAITE NÉGRIÈRE QUI EMPORTA PRES DES 60~75% DES PLUS ROBUSTES DE NOS HOMMES ET FEMMES QUAND C’EST À PEINE 30% DE TOUTES CES CARGAISONS QUI ARRIVÈRENT AUX BONS PORTS DES COTES DE NOUVELLES TERRES DÉCOUVERTES EN 1492 PAR CHRISTOPHE COLOMB OU AUX MÉTROPOLES FRANÇAISE, ANGLAISE, PORTUGAISE, HOLLANDAISE…LORSQU’ILS NE FURENT DÉBARQUÉS SOUS D’AUTRES HORIZONS POUR D’AUTRES USAGES PLUS ESCIENTS.
    Seuls quelques employés subalternes européens membres de l’équipage navigant, furent sacrifiés alors que des millions d’africains (hommes, femmes et enfants) étaient entassés sont morts en chemins maritimes suite à la faim, la soif, la maladie, la révolte à bord ou les accidents suites aux tempêtes et ouragans qui fracassaient tout sur leur passage et causaient des naufrages où TOUTE CARGAISON D’HUMAINS NOIRS, DESCENDAIT AU PLUS PROFONDES PROFONDEURS DES FONT MARINS POUR SERVIR DE PÂTURES ET ALIMENTER LES REQUINS ET AUTRES FAMILLES AQUATIQUES.

    SINCÈREMENT, LA NATURE DE L’HOMME OCCIDENTAL NE LUI ACCORDE AUCUN ÉTAT HUMAIN! A SAVOIR CE QUE LES EUROPÉENS ONT NUISIBLEMENT FAIT DE MAL SUR D’AUTRES PEUPLES AUX FINS ORGUEILLEUSES DE LES DOMINER POUR MIEUX RÉGNER ET FACILEMENT EXPROPRIER, EXPLOITER ET EXPORTER TOUTES LES RICHESSES DES TERRES, SOLS ET SOUS-SOLS AFRICAINS, POUR ENRICHIR GLORIEUSEMENT LEURS ROIS, REINES, EMPEREURS ET IMPÉRATRICES RENDUS MAJESTUEUX.

    À cette période, c’en était exactement comme le présent avec LA RUÉE VERS L’AFRIQUE POUR SES RICHESSES DU CIEL (l’air pur d’une atmosphère non polluée), DU SOL (des arbres de l’or à ciel ouvert dans le Djaddo, diamant et cobalt et terre proprement fertile très arable sans besoin d’usage de pesticide ou autres engrais chimiques destructeurs de la flore ou la nature avec de très riches faunes), ET DU SOUS-SOL (pétrole, uranium, fer, cuivre…sans compter des Nappes phréatiques à d’indéfinissables réserves d’eau minérale dans le Djado/Bilma/Agadès et capable d’alimenter l’humanité entière durant trois (3) siècles sans aucun soucis ou nos Lacs Tangayika, Victoria ou du Tchad ainsi que nos fleuves très tranquilles qu’ils suffit d’aménager pour d’exploitation navigable renforçant les circuits de communication et du développement. Sans évider le manuscrit non édité de Me ZAKHSKAB;

    AFIN DE MAGNIFIER SA FIDÉLITÉ ET SA SERVILITÉ POUR LESQUELLES IL A ÉTÉ PROMU DÉPUTÉ NOIR À L’HÉMICYCLE DE L’A.N FRANÇAISE QUAND SA PETITE FILLE CONTINUE DE BÉNÉFICIER DES MÊMES PRIVILÈGES ANCESTRAUX HÉRITÉS AU SEIN DU GOUVERNEMENT DE CETTE RÉPUBLIQUE EN MARCHE (comme pour dire, « Faites comme elle » pour bénéficier vous aussi – IDIOTS – des privilèges-appâts pareils); N’EST-CE PAS UN AFRICAIN QUI S’ÉTANT CRU PLUS MALIN QUE TOUS LES AUTRES AFRICAINS (Blaise Diagne) CIRCULA DANS TOUTES LES COLONIES SOUS LA TUTELLE MÉTROPOLITAINE, IL S’ÉTAIT CONVAINCU DE POUVOIR FOURNIR TOUTE LA CHAIRE À CANON NÉCESSAIRE AU BESOIN DES OCCIDENTAUX PENDANT TOUTE LA CAMPAGNE QU’AURAIT DURÉ LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE POUR SIMPLEMENT EXTERMINER LA RACE NOIRE ET PRENDRE POUR ACQUIS, TOUT L’ESPACE ANCESTRAL DANS LE CONTINENT BERCEAU DE L’HUMANITÉ.

    OR, LA SECONDE GUERRE EUT CAUSÉ PLUS DE DÉGÂTS EN VIES HUMAINES D’AFRIQUE QUE TOUTES LES BATAILLES MENÉES PAR LES AFRICAINS SE DÉFENDANT POUR S’AUTO-PROTÉGER!!! Quand on sait qu’aucune guerre africaine n’a couté aussi stupide que la Guerre d’Indépendance d’Algérie où des africains furent contraints de commettre les pires ignominies sur leurs frères africains; ce ne peut être que partie remise quant à la maltraitance faite aux subsahariens. Mais, le monde n’en restera pas là car les hommes évoluent et la mentalité doit s’émanciper.
    Afin de mieux tromper le monde des raisons de la guerre, quelques occidentaux furent sacrifiés sans aucun rapport aux grands nombres de millions d’africains tués aux champs de bataille. LA VÉRITÉ CACHÉE ÉTAIT LA RAISON DU PLUS FORT QUI RESTE LA MEILLEURE DU MOMENT OÙ LE JUGE EST LE GENDARME EN MÊME TEMPS BOURREAU. QUI POURRA LEVER SON PETIT DOIGT INQUISITEUR POUR DIRE NON À L’EXPLOITATION GRATUITE DES TERRES SANS RIEN DONNER EN DIVIDENDE NI COMPENSATION?

    INTELLIGEMMENT, CES OCCIDENTAUX EXTRÊMEMENT MENACÉS DU PALUDISME CAUSÉ PAR L’ANOPHÈLE DE MOUSTIQUE GRISES, LES MOUCHES TSÉ-TSÉ ET AUTRES MORSURES DE SCORPIONS NOIRS OU SERPENTS À SONNETTE, ALORS, UNE PSEUDO INDÉPENDANCE MASQUÉE FUT PROPOSÉE AUX AFRICAINS À PARTIR DU CONGO À BRAZZAVILLE LORSQUE CERTAINS DES PLUS SADIQUES ENFANTS D’AFRIQUE ACCUEILLIRENT CE CADEAU EMPOISONNÉ À BRAS OUVERTS POUR BIEN SERVIR DE GARDIENS DES INTÉRÊTS DU COLON AFIN DE RECEVOIR QUELQUES MIETTES; ET, COMME LA PEAU DU CITRON PRESSÉ, AVANT DE LES JETER EN PÂTURE AUX CHIENS ERRANTS. PAUVRES AFRICAINS (Idi Aminne Dada, Empereur Bokassa 1er, Houphouët Bogny ou quelque peu Léopold Sedar Senghor…) LORSQUE LES PLUS DURS ET CAÏDS Y LAISSÈRENT LEUR VIE ET LEUR PEAU EN SACRIFIANT LEURS ÂMES AU BONHEUR DE LA POSTÉRITÉ (Patrice Lumumba, N’Kurma…lorsque seul le postier Ahmed Sékou Touré de la Guinée Conakry en Afrique de l’Ouest, dit son « NON » catégorique et soutenu face à la proposition malveillante d’indépendance facile et gratuite de la France sevrant non pas ses propres enfants français, mais ses nourrissons noirs d’Afrique où ils sont seuls capables d’y vivre malgré les changements cycliques des saisons, les variations des conditions atmosphériques où le corps des européens ne peut s’en adapter.

    Aujourd’hui, les oppositions politiques se bousculent à outrance pour se montrer très capables d’apporter du mieux aux anciens colons psychologiques devenus colons socioéconomiques politiquement dominants au lieu de s’opposer catégoriquement aux agissement de ces hommes dits Dirigeants du Monde qui demeurent pires que les terroristes sans-foi ni Loi qui conspirent tous les jeux du cirque pour mieux tromper l’humanité. SELS DES DIRIGEANTS BORNÉS ET IDIOTS RESTENT ENCORE SOUS L’EMPRISE DE LA MENACE ET LA PEUR PARCE QU’UN COLONIALISTE N’A ÉTÉ, N’EST ET NE SERA JAMAIS HUMAIN POUR ESSAYER D’ÊTRE PIEUX ET CROIRE À UNE PUISSANCE PLUS FORTE QUI L’A CRÉÉ; d’où, le vieux PAPY TRUMP DES ÉTATS UNIS D’AMÉRIQUE s’en prenait aux africains des PAYS DE MERDE.

    N’aura-t-il pas raison de croire à la nécessité de RECOLONISER L’AFRIQUE POUR LA REDRESSER AUX NOUVEAUX CONTEXTES DE LA MONDIALISATION HUMAINE que le très mal compris sage Donald Trump ironisait pendant que L’EUROPE SE BAT POUR UNE MONDIALISATION TECHNOLOGIQUE DONT LA MAITRISE EST AUX MAINS DES CHINOIS ET RUSSES? Pour avancer dans cette mondialisation hybride (mi-animale, mi-humaine, mi-machine) IL EST TRÈS URGENT ET FONDAMENTAL À NOS DIRIGEANTS DE PRÉPARER UNE PLACE POUR CHAQUE ENFANT AU SEIN DE LA SOCIÉTÉ AFRICAINE!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Opération Ba Sani Ba Sabo au ministère de l’équipement Un consultant voit son contrat résilié

Le ministre de l’équipement a refusé de renouveler le contrat d’un consultant …