.::. Tamtaminfo

Présidentielles au Libéria :Le fair play exemplaire de Weah

Présidentielles au Libéria :Le fair play exemplaire de Weah

Avant même la proclamation définitive des élections présidentielles au Libéria, le président sortant Georges weah a appelé son challenger boakai pour le féliciter, tout en reconnaissant sa défaite.

Il a également appelé les libériens à l’unité pour la grandeur de leur patrie le Libéria.
Le président weah doit servir d’exemple aux potentats ouest africains, spécialistes en trituration des textes pour se maintenir au pouvoir.

“Je me tiens devant vous ce soir le cœur lourd, mais avec le plus grand respect pour le processus démocratique qui a défini notre nation.

Les résultats annoncés ce soir, bien qu’ils ne soient pas définitifs, indiquent que l’ambassadeur Joseph N. Boakai a une avance insurmontable.

Il y a quelques instants, je me suis entretenu avec le président élu Joseph N. Boakai pour le féliciter de sa victoire et lui faire part de mon engagement sincère à travailler avec lui à l’amélioration de notre chère Liberia.

J’adresse mes plus sincères félicitations au président élu Boakai, à ses partisans et à son équipe de campagne. Que sa présidence soit marquée par le succès pour tous les Libériens et que notre nation prospère sous sa direction.

Ce soir, alors que nous prenons acte des résultats, reconnaissons également que les véritables vainqueurs de ces élections sont les habitants de Liberia. En exerçant de manière pacifique et ordonnée votre droit constitutionnel de vote, vous avez une fois de plus démontré votre engagement envers les principes démocratiques qui nous lient en tant que nation.

Sous ma direction, ces élections ont été organisées en promettant au peuple libérien équité, transparence et crédibilité. Je suis fier de dire que, pour l’essentiel, nous avons tenu cette promesse. Le peuple libérien s’est exprimé et son choix sera honoré et respecté.

Je tiens à féliciter la commission électorale nationale pour son excellent travail.

Toutefois, l’étroitesse des résultats révèle une profonde division au sein de notre pays. Alors que nous passons à la nouvelle administration Boakai, nous devons être vigilants face aux dangers de la division et travailler ensemble pour trouver un terrain d’entente. Aujourd’hui, plus que jamais, l’unité est primordiale pour l’amour de Mama Liberia.

Aux membres de la puissante coalition pour le changement démocratique, je comprends que ce n’est pas le résultat que nous souhaitions.

Je vous invite à suivre mon exemple et à accepter les résultats des élections.

Ce soir, la Coalition pour le changement démocratique a perdu les élections, mais Liberia a gagné. C’est le moment de faire preuve de gratitude dans la défaite, de placer notre pays au-dessus du parti, et le patriotisme au-dessus des intérêts personnels. Je reste votre président jusqu’à la passation des pouvoirs et je continuerai à travailler pour le bien du Liberia.

Guérissons les divisions causées par la campagne et rassemblons-nous en tant qu’une seule nation et un seul peuple uni”.

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *