Home ACTUALITE PRODEC/ Formation de reconversion: Plusieurs jeunes diplômés outillés
ACTUALITE - CONTRIBUTIONS - 23 avril 2021

PRODEC/ Formation de reconversion: Plusieurs jeunes diplômés outillés

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le restaurant ‘’Du potager à l’Assiette’’ de Niamey a abrité le mercredi 21 avril 2021, la cérémonie de clôture du programme de ‘’Centre de Formation ACCESS’’.

Ce programme est une formation de reconversion de près de 130 jeunes diplômés des domaines divers vers d’autres horizons, principalement le domaine professionnel. Parmi les jeunes ‘’reconvertis’’, 45 ont rigoureusement suivi une formation en hôtellerie, notamment la cuisine, l’accueil, l’hébergement, etc. 

Pour clôturer la formation en beauté, un concours culinaire a été organisé afin de tester et d’évaluer le niveau d’apprentissage des apprenants. A l’issue du concours, les trois premiers ont bénéficié des appuis financiers et des stages pratiques de trois mois à l’hôtel Radisson 2 février du Togo.  

C’est le Secrétaire Général du Ministère de la formation professionnelle, M. Issaka Hassane qui a présidé la cérémonie de clôture de ce programme de formation en présence de la Directrice générale du Centre de Formation ACCESS, Stéphanie Cahn, la représentante résidente  de la Banque Mondiale pour le Niger, Mme Joëlle Dehasse, etc.    

Après plusieurs mois de formation (théorie et pratique en hôtellerie), au Centre de Formation ACCESS, les jeunes bénéficiaires sont déjà prêts à servir dans le domaine de l’hôtellerie. 

Très heureuse de travail remarquable et des prouesses réalisées dans le cadre de la formation, la Directrice générale du Centre de Formation ACCESS Stéphanie Cahn, a précisé que c’est une grande chance pour le Niger d’avoir formé des jeunes dans ce secteur porteur d’économie. « Sur le nombre des jeunes formés, une dizaine d’entre eux sont déjà pris dans des hôtels, notamment à Lomé. Nous sommes très fière d’eux et de ce qu’ils ont fait » a-t-elle déclaré.  

Présente à la cérémonie, la représentante résidente de la Banque Mondiale pour le Niger, Mme Joëlle Dehasse, a pour sa part, rappelé que ces formations dans le domaine de l’hôtellerie sont destinées à doter les jeunes à la recherche de l’emploi de compétence nouvelles afin de mieux leur faciliter leur insertion dans des emplois décents. « Nous osons espérer que l’ANPE puisse comme à l’accoutumée, fournir aux jeunes formés, l’accompagnement nécessaire dans le processus d’insertion notamment à travers des outils mis en place dans le cadre du PRODEC en plus du soutien apporté par le centre ACCESS » a-t-elle souhaité.

Rappelons que la fin de cette formation vient élargir les résultats satisfaisants obtenus dans le cadre du Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC). 

En effet, le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance a pour objectif d’améliorer l’efficacité de la formation technique et professionnelle.    

3 Comments

  1. Les formations au Niger se font suivants les sentiments et par ordres de mérite. On fait appel au jeunes diplômés qui souvent se decarcassent pour avoir les souts pour constituer les dossiers , mais le moment arrivé ceux sont les jeunes qui sont enfeants proches de ces annonceurs ou qui travaillent dans ces structures qui en beneficient. Je parlent parceque j’ai été victime de cette discrimination lors d’un appel de candidature des jeunes diplômés pour une formation en entrepreunariat et compétitions des plans d’affaire organisée par prodec en 2018. J’étais parmis les premiers à deposer mon dossier mais j’ai appris que la formation a eu lieu auprès d’un bénéficiaire qui n’a aucun diplôme d’une école professionnelle Nigérienne comparativement à moi qui ai fréquenté des meilleures écoles comme: CFPP et CTK.
    Vraiment sa fait mal, même si on est enfants des pauvres on doit jouir même droit que les enfants des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’école Maarif prend en charge un orphelin

Le jeune Abdoul Rachid, le seul rescapé de l’incendie qui a ravagé le jardin d&rsquo…