Home ACTUALITE SOMMET DU G5 SAHEL A NOUAKCHOTT
ACTUALITE - DEFENSE - 30 juin 2020

SOMMET DU G5 SAHEL A NOUAKCHOTT

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

Le sommet du G5 Sahel, organisation des pays luttant contre le terrorisme dans la région du Sahel, se tient à Nouakchott, capitale de la Mauritanie qui assure la présidence en exercice de ladite organisation.

Ce sommet enregistre, en plus des chefs d’Etat des pays membres, la présence d’Emmanuel Macron, Président français, Pedro Sanchez, Premier ministre espagnol,  Moussa Faki Mahamat de la Commission de l’Union Africaine (UA), Louise Mushikiwabo de l’Organisation Internationale de la francophonie (OIF). Les dirigeants italien et allemand pourraient intervenir lors de ce sommet par visioconférence. 

Ce sommet doit faire le point de la situation après le sommet de Pau du 13 janvier, de celui tenu à Nouakchott le 25 février et de la session ordinaire, par visioconférence du 27 avril 2020. 

Intervenant, dans un contexte caractérisé par la persistance des attaques terroristes et une situation sécuritaire de plus en plus préoccupante en Lybie, ce sommet ne doit pas occulter le détournement des budgets militaires et la corruption qui caractérise les contrats d’armement dans la région.

Il faut noter que l’opération takouba n’enthousiasme pas encore  les partenaires européens et que le conseil de sécurité reste toujours muet relativement à la demande persistance des pays du G5 Sahel en ce que la force conjointe G5 Sahel soit placée sous le chapitre 7 de la Charte des Nations Unies.

Les supposées exactions extra judiciaires dont les armées nationales seraient responsables seront certainement évoquées lors de ce sommet afin que les uns et les autres puissent se comprendre s’agissant de cette question pour le moins délicate. 

Du reste, il revient aux pays membres du G5 Sahel de se rendre à l’évidence qu’ils sont les seuls et uniques maîtres de leur destin et qu’ils doivent, en conséquence, s’organiser en comptant principalement sur eux – mêmes et que les partenaires n’interviennent qu’en appui. 

Ce sommet devrait passer en revue toutes les stratégies et approches s’agissant de la lutte contre le terrorisme dans la région afin de tirer toutes les leçons en vue d’envisager des nouvelles stratégies et approches pour contenir les groupes jihadistes qui sévissent dans la région.

La dernière évolution de la crise  en Lybie devrait faire l’objet d’une réflexion approfondie assortie de propositions de sortie de crise lors de ce sommet, la Lybie étant l’épicentre de l’insécurité au Sahel.  

Par Tamtaminfo News

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Région de Tahoua : invasion d’Affala et Kao par des criquets pèlerins

Alors que la campagne agricole s’annonçait prometteuse, depuis une dizaine de jours, les l…